Avr 3, 2016

Nishwan

 

Nishwan.

 

Je prononce ton nom
et tes cheveux de terre remuée.

 

Toi qui ne sais plus comment fuir

 

le choc
l’écho du choc

 

cette plaine sèche qui n’entend pas ton cri.

 

Nishwan,

 

viens,
viens t’asseoir sur le banc

 

Je ne suis pas venu piller ton drame
je suis venu pour

 

être

 

à tes côtés.

 

Jouons
de cette guitare brisée.

 

Si tu veux
on chante un peu
si tu veux
on peut s’éloigner.

 

Après, je m’en irai par le bus de service.

 

Qu’est-ce que ça vaut deux heures de fête ?
Est-ce que ça fait une amitié ?

 

Nishwan,

 

tu m’as confié ton nom
je le dépose

 

ici

 

et te promets de ne rien expliquer

 

ni ton mystère
ni ta terre remuée
ni ton regard fuyant

 

derrière les barbelés.

 


 

Laisser un commentaire :

1 commentaire

  • Tes textes sont trop beaux. J’attends le livre et (ou) le CD où les retrouver tous.

 
 
Retour
 


Lavomatic tour

Prochaine étape à 14000 Caen :
Le 29/06/2017 à 18h30
Prochaine étape à Rouen :
Le 07/06/2017 à 18h30
Prochaine étape à Rennes :
Le 01/06/2017 à 19h00

Newsletter